Le développement des fermes verticales au Japon | TERRACEUS TERRACEUS

Le développement des fermes verticales au Japon

AMBASSADE DE FRANCE AU JAPON

Le gouvernement France s’intéresse de près au développement des fermes verticales. Ainsi, cette note de 2018 (ci-dessous) de l’AMBASSADE DE FRANCE AU JAPON qui présente les concepts et promesses de l’agriculture verticale.

Elle en identifie les limites et examine le développement des fermes verticales au Japon et leur capacité à faire face aux défis que la démographie, l’urbanisation et les crises écologiques font planer sur les prochaines décennies.

le Japon compte en effet plus de 300 fermes verticales sur son territoire en 2017.  Ces investissements, estimés à plusieurs centaines de millions d’euros, placent le Japon comme un pays leader dans le domaine de l’agriculture verticale. En effet, les fleurons de l’industrie nippone envisagent désormais l’agriculture comme un nouveau gisement de croissance et ont décidé de développer leurs propres projets à mesure que se confirme la possibilité de multiplier et d’exporter ces fermes autonomes dans d’autres régions fortement dépendantes des importations en produits frais (Singapour, Moyen-Orient…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *