World Green Roof Day : 6 juin 2020 | TERRACEUS TERRACEUS

World Green Roof Day : 6 juin 2020

Des villes plus vertes

The World Green Roof Day ou Rendre les villes plus vertes avec des toits et façades végétalisés. C’est l’appel lancé par l’European Federation of Green Roof Associations (EFB) – la fédération européenne des professionnels des toits et façades végétalisés.
Un coup de com et une prise de conscience !

Les Anglais ont encore tiré les premiers. Une journée mondiale du toit vert, il fallait oser. De plus, un 6 juin, date du débarquement en Normandie en 1944.

Cette journée mondiale est l’oeuvre du britannique Dusty Gedge, consultant en infrastructure verte et président de l’EFB. Mais il est aussi l’auteur pour la mairie de Londres du London 2019 Green Roof Report et a notamment participé à la nouvelle politique d’écologisation urbaine de la capitale anglaise. La ville exige désormais que tous les nouveaux développements et rénovations urbains incluent un élément de verdissement des bâtiments et / ou du domaine public.

Un lobbying assumé, mais pas seulement !

Certes, dans cet appel, le lobbying n’est pas caché :  S’adressant à ces adhérents (15 associations européennes), Dusty Gedge leur indique que si l’objectif (pour cette journée mondiale) est d’engager et d’attirer davantage les acheteurs vers leurs produits, ils ne veulent que celle-ci ne soit qu’une grande vente d’entreprise. Nous voulons que le public adhère à l’événement et dire pourquoi les toits verts sont importants dans les villes. »

World Green Roof Day pour des villes saines

Les villes du monde passent au vert pour s’adapter au changement climatique.

Avantages du toit vert en dehors de l’aspect esthétique

Réduction de l’îlot de chaleur urbain
Le Tyndall Centre for Climate Change Research suggère que nous avons besoin d’une augmentation de 10% des espaces verts dans nos villes pour lutter contre le changement climatique. Cela est particulièrement pertinent pour la réduction de l’effet d’îlot de chaleur urbain.

La biodiversité
Les toits verts peuvent fournir d’importants refuges pour la faune dans les zones urbaines. Des recherches en Suisse et au Royaume-Uni ont démontré que les toits verts peuvent fournir d’importants refuges à de rares populations d’invertébrés. C’est la création d’habitats propices à l’accueil d’une faune et d’un flore

Lire aussi : L’écologie des toitures, Architecture et écosystème 

L'école de la Biodiversité par l’agence d’architecture Chartier Dalix

L’école de la Biodiversité par l’agence d’architecture Chartier Dalix

Eau
Les toits végétalisés peuvent récolter et réduire considérablement les volumes de précipitations et de ruissellement de surface quittant les toits par un système de drainage urbain durable.

Ces toits peuvent aider à réduire les crues soudaines en raison des épisodes pluvieux intenses et à améliorer également la qualité de l’eau.

Lire aussi : Gestions des eaux pluviales Brooklyn Grange à New-York

Brooklyn Grange : Ferme urbaine durable

Brooklyn Grange : Ferme urbaine durable

Performance thermique
Les toits verts ne peuvent actuellement pas recevoir de valeur U. Cependant, il a été démontré qu’ils réduisent considérablement le besoin de climatisation en été et peuvent fournir un certain degré d’isolation en hiver.

Isolation thermique : les toits ou murs végétalisés agissent comme des barrières de transfert de chaleur ou de froid et réduisent les dépenses énergétiques d’un bâtiment. En hiver, le froid pénètre plus difficilement à l’intérieur du bâtiment et la chaleur en sort moins facilement. A l’inverse, en été, par effet de réduction d’ensoleillement, la fraîcheur perdure en intérieur. 

Insonorisation
La combinaison du sol, des plantes et des couches d’air emprisonnées dans les systèmes de toiture végétalisée peut agir comme une barrière d’isolation acoustique. Les ondes sonores sont absorbées, réfléchies ou déviées. Le milieu de culture a tendance à bloquer les basses fréquences sonores tandis que les plantes bloquent les hautes fréquences.

Façade par Les Jardins de Babylone

Façade par Les Jardins de Babylone

Protection de l’étanchéité
Il a maintenant été démontré que les toits verts doublent, voire triplent, la durée de vie des membranes d’étanchéité sous le toit vert.

Qualité de l’air
Les particules et polluants en suspension dans l’air sont filtrés de l’atmosphère par les substrats et la végétation sur un toit vert.

Les murs végétaux filtrent également les particules fines, jusqu’à PM10. Ils absorbent la pollution urbaine émanant des véhicules ou de tous les composés organiques volatiles présents dans notre air, y compris le dioxyde d’azote et les gaz sulfureux.

Par absorption de la pollution et décontamination des particules fines, les murs végétaux sont des structures qui contribuent à l’amélioration de notre qualité de vie.  

Espace d’agrément
Dans les environnements urbains denses, il y a souvent un manque d’espace vert pour les résidents. Les jardins sur le toit et les parcs sur les toits offrent d’importants espaces verts pour améliorer la qualité de vie des résidents urbains.

Agriculture urbaine
Les toits et terrasses sont suffisamment solides pour fournir un espace pour la production de fruits et légumes urbains. Bien que de nombreux grands toits plats n’aient pas les capacités de portance, les futurs toits le seront ainsi que de nombreux balcons .

La France est représentée à l’EFB par l’Adivet, l’Association des toitures et façades végétales

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *